Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La France se meurt : A moi la légion !

legion2.jpg

La France se meurt comme une vieille dame qui s’efface sans bruit alors que nous filons notre vie trépidante.

Ce n’est pas une mort brutale et spectaculaire mais une succession de chutes dont on reste d’abord diminué mais qui inexorablement vous mène de paralysie en aphasie à l’issue fatale.

Les docteurs en Histoire, en Sciences politiques et en Philosophie se disputent la généalogie du déclin. La Grande Guerre, mai 40 et la collaboration pour les uns. Et d’autres de rétorquer : «  Notre jeunesse avait du jus encore en Indochine ! ».

-Justement Dien Bien Phu phase terminale …

-Pas encore ! c’est la perte de l’Algérie française s’insurgent les

Diaphoirus.

-Que nenni vous oubliez les années Mitterrand !

-Et l’avachissement Chirac alors ?

-Ce n’est rien au regard de l’immigration.

-Et que faites-vous de la vassalité affirmée de Sarkozy envers les américains ?

Nous entendons cela et, malhonnêtement, en fonction de notre histoire personnelle ou de nos inclinaisons politiques partisanes nous nous plaçons dans un camp.

La réalité est que c’est tout ce « matériel historique » que nous devons prendre en compte, cette combinaison apparemment insoluble et contradictoire. L'historien et philosophe Jean Ellenstein, ex-membre du PCF disait fort justement : « Staline c’est le Goulag et Stalingrad. »

Vous avez dit Contradictions ? Oui les Nations font partie du vivant.

LIRE LA SUITE > http://www.politique-actu.com/opinion/politique-france-jean-marc-desanti/4666/

Commentaires

  • Entièrement d'accord !!!

    Même si je ne suis pas convaincu à 100% de l'utilité irréfragable de mentionner la République ou l'Hyper-République comme seul moyen d'action possible pour tenter d'enrayer la décadence de notre civilisation.

    L'identité étant constituée à la fois de données historiques, génalogiques, spirituelles et avant tout humaines, la République est quant à elle un simple mode de fonctionnement politique comme un autre.
    Le vieux gaulois au mieux va être indifférent de cette donnée purement politique, pour se focaliser sur ce qu'il a de plus cher, la TERRE ET LES MORTS à travers son peuple et le continent.
    Au pire il va (encore une fois ?) désapprouver cette marche à suivre en faisant référence aux symboles de la République, qui n'a pas toujours été loin s'en faut un point de convergence pour tous ceux qui désiraient sortir de la décadence à proprement parler. Il n'y a qu'à regarder objectivement la situation actuelle, les scissions permanentes de mouvements ayant pourtant beaucoup d'aspirations communes
    La République étant comme bien des régimes politiques, une résultante d'idéologies politiques et politiciennes, je ne sais pas s'il faut appeler la mobilisation générale sous la bannière "République", mais plutôt sur ce qui nous rassemble tous, c'est-à-dire une culture, un idéal de vie communs.

    S'il se faut se battre sous la bannière République pour sauver l'Europe et la France allons-y, mais battons-nous avant tout pour la civilisation, le reste n'est que secondaire.

  • Non! tu te trompes: la France est morte. du moins celle que nous avons aimée. Te reste celle des match de foot.
    Elle est déjà submergée, surtout si l'on tient compte de la natalité.
    Mais pire: le Pouvoir prépare une loi pour donner la nationalité à tous les Algériens nés avant 62. Comme tous les Algériens nés après 62 sont des enfants ou petits enfants des Algériens nés avant 62, toute l'Algérie va demander la nationalité en commençant par les Kabyles, mais aussi les Islamistes et les anti FLN, sans parler des gens qui veulent trouver une situation et un monde meilleur à leurs enfants "teneurs de murs". Et le dérisoire vient du fait que si ce n'est pas encore fait, c'est parce que l'on a peur de mettre en colère le Pouvoir algérien. C'est ce Pouvoir qui fait encore "rempart"! Merci Bouteflika.
    Mais les tireurs de ficèles sont ces USA qui veulent faire entrer la Turquie et tout le Tiers Monde chez nous en Europe, pendant que le Peuple américain croit qu'il nous défend. C'est pour cela que la première visite non officielle d'un ambassadeur se fait auprès des jeunes des banlieues pour leur porter la bonne parole! De quoi se mêle-t-il?
    C'est aussi ceux qui au nom de l'anti sémitisme, se disant représentant de la communauté juive, ce qu'ils ne sont pas, du moins au niveau de l'appréciation de l'immigration car nos Compatriotes juifs seront les premières victimes, ont fait voter des lois prétendus anti sémites qui nous musellent, nous castrent, du moins ceux qui ne sont pas abrutis par les médias.
    Oui, nous sommes déjà morts et continuons simplement à courir comme les poulets à qui on a coupé le cou.
    Dans le partage du Monde, notre place est déjà trouvée: les plus aptes travailleront au profit de l'Amérique des technologies, nos Industries partent vers le Tiers monde avec notre technologie (ex. TGV ou Rafale) et on nous envahit de gens sans diplômes pour nous appauvrir et nous réserver le tourisme.
    Pendant ce temps, nos dirigeants vivent grassement sur les décombres, préparant à leurs enfants une vie facile, comme ce jeune à qui l'on prépare en cadeau la ville de Neuilly et la députation, avant ..., pendant que "nos" jeunes, les vrais, sont envoyés se faire tuer pour les pipelines et les bases américaines.

  • Excellent, mais deux mots maîtres nous amènent inéxorablement vers le gouffre : Laxisme et Démographie !

  • Oui JPR, mais je ne vois pas le rapport entre entre ton message et le mien.

Les commentaires sont fermés.