Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

al qa’ida au maghreb islamique

  • بسم الله الرحمن الرحيم

    Communiqué d’Al-Qaeda au Maghreb Islamique ( 4/06/08 )

    L’Organisation Al Qa’ida au Maghreb Islamique

    Louange à Allah Seigneur de l’Univers, la bonne issue étant pour les pieux, nulle animosité si ce n’est envers les injustes. O Allah, prie sur celui qui a été envoyé comme miséricorde pour l’Univers, la meilleure prière qui ait été faite sur une de Tes créatures.

    En outre :

    Allah dit : « Et ne pense point qu’Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Il leur accordera un délai jusqu’au jour où leurs regards se figeront. » (Ibrahim, 42)

    Frères et sœurs en Islam partout dans le monde :

    Il nous fait énormément de peine de voir les appareils de supplice et les institutions de la terreur au Maroc poursuivre leurs pratiques d’actes sadiques contre nos frères et sœurs dans ce pays sinistré par son régime, après que nos familles là-bas eurent pensés se remettre un peu des crimes du serviteur des juifs, le damné hassan II, qu’Allah lui donne ce qu’il mérite.

    Nous est parvenu le spectacle récent rapporté par certains sites jihadiques sur internet, celui montrant une crapule apostate piétinant une sœur purifiée et son nourrisson.
    Un spectacle effroyable qui n’a pas eu lieu dans le camp de Guantanamo, ni dans la prison d’Abou Ghraib, ni même dans les prisons de l’occupation israélienne, mais dans un pays dont le peuple est musulman, sur une terre musulmane ancienne d’où un jour est parti le héros du Maghreb Tariq ibn Ziyaad, pour conquérir l’Andalousie et propager l’islam en Europe.

    Une sœur qu’on sépare de son mari comme les âmes se séparent des corps

    Piétinée par le mécréant qu’aucune valeur n’arrête, l’œil pleure et le cœur est désemparé
    Pour cela, le cœur se consume de chagrin, s’il y a dans ce cœur un Islam et une Foi.

    Frères et Sœurs en Islam et dans la foi dans notre Maroc bien aimé et spolié :

    Il s’agit de la répétition de la tragédie que nous vivons aujourd’hui quelque soient ses manifestations. Et les crimes continuent quelque soient les méthodes et les procédés, que ça soit à Salé, Okacha, Serkadji, El Harrach, les prisons de Mauritanie, Tunisie ou Libye.

    Ces spectacles qui fendent le cœur ne sont qu’un simple échantillon de ce que subissent nos frères et sœurs dans ce cher pays, parmi toutes les pratiques répressives barbares avec lesquelles ses gouvernants traîtres gagnent les faveurs de la communauté juive locale ainsi que celles de ses maîtres croisés qui dictent les orientations politiques de cette contrée blessée.

    Ces images qui saignent tout cœur vivant et déchiquettent les entrailles demeurent la meilleure démonstration de la nature criminelle de ce régime et le meilleur dévoilement des visages et têtes qui activent en son sein.

    Devant cet événement douloureux, nous tenons à dire ce qui suit à la Oumma en général et à nos bien aimés au Maroc en particulier :

    - Nous sacrifierons ce que nous avons de plus cher pour défendre les honneurs bafoués de nos sœurs et nous nous vengerons tôt ou tard, si Allah le veut, de toute vile crapule qui touche à une honorable musulmane.

    - Quant à nos choyoukhs et nos frères, les lions captifs dans les prisons marocaines, nous leur disons : patience O frères du Tawhid ! Malgré vos chaînes, vous êtes les véritables libres, les libres dans une époque de servitude. Il y a derrière vous des frères qui ne dorment pas face à l’injustice, qui ne vous ont jamais oublié et qui ne vous oublieront jamais.

    - Quant au peuple musulman marocain, nous lui disons : y a-t-il quelqu’un pour venir en aide à notre sœur purifiée et son nourrisson ? Y a-t-il un Mo3tassim pour répondre à ses cris ?

    O jeunes de l’Islam au Maroc : nous vous appelons à prendre les armes, à vous préparez et oeuvrez ensuite main dans la main avec vos frères moujahidin pour nettoyer notre Maroc bien aimé des agents des juifs et des chrétiens, qui dévorent notre chaire et répandent notre sang.

    Celui qui ne peut rejoindre les camps du djihad et d’entraînement, qu’il ne consulte personne pour prendre l’initiative de viser les juifs, les chrétiens et les apostats dans notre région car ils sont la source de nos souffrances et notre désastre, et qu’il coupe toute main tentant de nuire à nos nobles vertueuses. En effet, nous sommes une communauté dans laquelle on se sacrifie pour les questions d’honneur.

    Quant aux ecclésiastiques et autres chambellans qui se sont terrés dans un silence des cimetières face à ce crime subi par notre sœur, nous disons : ne craignez vous pas qu’Allah retourne la terre sous vos pieds ? Quand cesserez vous d’assister les juifs, les américains, les français et les danois [*] pour vous orienter vers l’assistance aux faibles de votre propre communauté ?

    - Un dernier mot aux honorables et aux libres au Maroc : il fait partie de votre devoir de dévoiler les violations et que vous vous bougiez avec tout ce que vous pouvez avant qu’il ne soit trop tard, afin de mettre fin au mounkar, récupérer les droits et faire cesser les injustices.

    Abou Bakr Assiddiq (ra) a rapporté : au sujet du passage : « Ô les croyants! Vous êtes responsables de vous-même ! Celui qui s’égare ne vous nuira point si vous vous avez pris la bonne voie. » (Al Maida, 105), j’ai entendu l’envoyé d’Allah dire : lorsque les gens voient les méfaits de l’injuste sans s’interposer, ils peuvent s’attendre à ce qu’Allah les couvre de son châtiment.

    Allah a dit : « Et qu’avez vous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, et pour la cause des faibles: hommes, femmes et enfants qui disent: ‹Seigneur! Fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes, et assigne-nous de Ta part un allié, et assigne-nous de Ta part un secoureur›. » (An-nissa, 75).

    Ô Allah facilite à tes serviteurs moujahidin le secours à tes serviteurs faibles

    Ô Allah fait trembler les trônes des mécréants et des apostats
    Ô Allah ! Toi qui as fait descendre le Livre, qui fait courir les nuages, qui terrasse les coalisés, vaincs les et donne nous la victoire sur eux.
    Notre Seigneur, accorde nous une belle part ici-bas, et une belle part aussi dans l’au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu
    O Allah, accorde à cette oumma une bonne issue dans laquelle les obéissants soient honorés et les désobéissants soient avilis, que le bien soit ordonné et le répréhensible, pourchassé.
    Et notre dernier invocation est : Louange à Allah, Seigneur de l’Univers.

    Abou Mouss3ab Abdel Wadoud


    Source : RafidaynCenter / Al-Fajre / ribaat.org