Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ayman al-zawahiri

  • Document choc : Entretien avec Ayman Al-Zawahiri coordonné par le Centre Médiatique Al Fajr et la Production Médiatique As-Sahab

    zawahiri21jun2006rel01_1.jpg

    Transcription française :

    RafidaynCenter Publications

     

    Au nom d’Allah, et toutes les louanges sont à Allah, que les prières et la paix soient sur le Messager d’Allah, sur sa famille, ses compagnons et ses alliés.

    Mes frères Musulmans de toute part: que la paix soit sur vous ainsi que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions.

    En outre:

    Je remercie tous ceux qui ont porté un intérêt à l’invitation d’as-Sahab pour une rencontre ouverte avec moi, et je remercie particulièrement les soldats inconnus assignés à nos lignes de front dans le média Jihadique. Qu’Allah les récompense pour les efforts qu’ils ont accompli pour cette rencontre, et j’espère qu’Allah nous guidera dans ce qu’Il aime et dans ce dont Il est satisfait, et que les questionneurs en trouveront un bénéfice pour eux-mêmes. Et j’espère que ceux qui ont envoyé des questions n’ont pas été contrariés par l’attente entre le moment où ils ont posé les questions et la publication des réponses. Allah sait que j’ai fait de mon mieux pour répondre rapidement aux questions, mais il y a certaines circonstances qui s’imposent, par exemple, l’insistance des frères qui se chargent de la sécurité sur le fait que certaines procédures peuvent être suivies en communication, et - par exemple - ma préférence à donner priorité sur toute autre réalisation à la production du livre « L’Exonération », qui répond aux ambiguïtés de ce qui fut appelé le « document de la guidance du Jihad », ou - après examen - le « document mettre le Jihad à genoux ». Et louange à Allah pour avoir rendu ceci possible, et auprès de Lui nous cherchons de l’aide pour toutes les bonnes choses.

    J’avais l’intention auparavant, à l’arrivée des questions, de répondre à chacune d’entre elles qui m’atteindraient, à l’exception de deux types de questions: celles qui concernent les divergences personnelles et les querelles, et celles qui concernent les affaires de sécurité. Cependant, j’ai vu que les frères m’ont honoré avec un flot de questions auxquelles je ne peux répondre entièrement. J’ai donc cherché la guidance d’Allah et j’ai choisit parmi elles 90 questions, qui en réalité dépassent les 100, car beaucoup de questionneurs en ont posé plusieurs. Je pense que celles que j’ai sélectionnées sont les plus importantes questions, et je pense que les réponses répondent à la plupart des questionneurs, car il y a beaucoup de questions qui se répètent. Celui qui écoute et celui qui lit remarquera que j’ai donné plus de place aux questions des opposants, en dépit du fait qu’elles soient moins nombreuses que celles des supporteurs, et ce dans le but d’encourager les opposants à éclaircir leurs objections afin d’y répondre et de réfuter et que les preuves des Moujahidines soient montrées.

    A la vue du grand nombre de questions, j’ai jugé bon  de répandre mes réponses dans deux fascicules. Je commence avec le premier fascicule, et je dis, en cherchant l’aide d’Allah:

    Dans un premier temps, je répondrais en détail, puis je mentionnerais les questions qui se répètent et celles qui sont similaires auxquelles j’ai déjà répondu.

    J’ai aussi divisé les questions en groupes autant que possible, car le questionneur peut poser plusieurs questions sur plus d’un sujet.

    Et c’est pour Allah que nous œuvrons et c’est Lui qui guide dans le chemin. Je n’ai aucun pouvoir d’accomplir quoi que ce soit si ce n’est à travers Allah. En Lui je place ma confiance et c’est vers Lui que je me tourne.

    Je commence avec le premier groupe, qui concerne le meurtre d’innocents.

    LIRE LA SUITE : http://mecanopolis.wordpress.com/2008/10/04/rencontre-ouverte-avec-ayman-zawahiri-traduction/

  • Ayman Al-Zawahiri : A l’occasion de l’anniversaire de la Naksa القاعدة, ايمن الظواهري

    Au Nom d’Allah, et toute la louange est à Allah, et que la paix et le salut soient sur notre prophète Muhammad ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

    Ô frères Musulmans partout dans le monde, que le salut ainsi que la miséricorde d’Allah et Sa bénédiction soient sur vous.


    Il y a de cela quarante et un ans, notre Oumma a été confrontée à la pire catastrophe qu’elle n’ait jamais eue, la Naksa (le revers) de 1967. Cette catastrophe dont nous souffrons encore jusqu’à présent, qui a été le tournant de notre histoire, de nos vies ainsi que des vies des prochaines générations.

     

    Les gens de notre Oumma, particulièrement ceux dans la région Arabe, ont été profondément touchés, certains ont été affectés de manière positive et ont débuté la recherche sincère des causes derrière cette catastrophe. Ainsi, Allah les a guidés vers le chemin du salut, qui est de s’en tenir fermement au Coran, de pratiquer l’Islam pleinement et de suivre le chemin qui nous est donné par Allah. Alors ils ont adhéré au chemin de l’Islam, de la véracité et la sincérité, et ont réalisé combien de problèmes et de catastrophes les chemins séculaires déviants ont apporté à la Oumma.

    Ainsi, ils se sont attachés à leur religion et croyance, réalisant que les droits de la Oumma ne reviendraient pas sans sacrifices. Ils ont donc sacrifié et sacrifient toujours, ils sont restés fermes et le sont toujours, ils n’ont jamais fait de compromis et ne le feront jamais par la Grâce d’Allah.

    Au contraire, d’autres ont été négativement affectés par le revers de 1967, ils sont tombés et continuent de tomber plus bas encore, tout d’abord par l’acceptation de la Résolution 242, jusqu’à ce qu’ils collaborent directement avec le MOSSAD en les menant à leur propre peuple, en les torturant et en les tuant pour la sécurité d’Israël.

    Parler de la Naksa de 1967 nous prendrait trop de temps, alors je ne donnerais que des conseils à propos de cette catastrophe majeure dont les effets nous font encore souffrir jusqu’à présent.

    Cet échec a révélé à quel point notre gouvernement était corrompu, jusqu’à ce que son armée, qui continu de harceler et d’humilier les civils, se soit enfuit du champ de bataille après seulement six heures de combat.

    Le commandement militaire et politique qui nous a apporté la pire catastrophe de notre histoire courante est le même commandement qui a transformé les prisons militaires d’Egypte en un abattoir pour la jeunesse Musulmane. Et a envoyé ses troupes pour combattre contre l’inconnu et de subir des pertes au Yémen et au Congo, mais qui lorsque le moment de combattre fut venu, s’est enfui.

    Ce revers a révélé l’ampleur de la destruction dont nous avons souffert à cause des régimes laïques, qui détruisent toujours nos communautés et nos pays, et qui nous ont apporté la plus grande catastrophe de notre histoire courante de 1948 jusqu’à aujourd’hui.

    Même la victoire partielle qui a été accomplie le 6 octobre 1973 fut rapidement gaspillée par le commandement traître, où après seulement un jour de guerre « Al Sadat » envoya son fameux télégramme aux américains, disant qu’il n’était pas disposé à approfondir les affrontements ou à élargir la confrontation, puis la réponse américano-israélienne fut le très lourd bombardement de la Syrie et de l’Egypte, ainsi que le siège de la Troisième armée.

    Ce revers a révélé l’effondrement des régimes Arabes et leur échec total pour protéger la Oumma Musulmane, ses richesses et ses lieux saints, mais il a révélé que ces régimes étaient la cause principale de ses calamités et catastrophes.

    Le revers a aussi révélé que le régime en Palestine n’a d’autre principe ou valeur que celui de maintenir les tyrans sur les chaises du pouvoir. Ce régime qui continue de marchander avec la question Palestinienne, est le régime qui a commencé la série des compromis, qui a abandonné les 4/5ème de la Palestine et est le même régime qui assiège Gaza aujourd’hui pour la soumettre à la volonté israélienne, et pour torturer ses gens afin d’en obtenir des informations puis les remettre à la CIA et au MOSSAD.

    Ce revers a exposé les graves faiblesses du nationalisme Arabe qui a vendu la question Arabe la plus importante pour un vil prix, et ses symboles de rébellion se sont transformés en des agents pour l’Amérique et Israël. Ils avaient pour habitude de dire « nous coopérerons avec le Satan lui-même pour libérer la Palestine », alors ils ont coopéré avec le Satan et ont perdu la Palestine, ils ont oublié la parole d’Allah qui dit: Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’Allah, sera, certes, voué à une perte évidente. Il leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et le Diable ne leur fait que des promesses trompeuses. (An Nisa :119/120)

    Cet échec a également révélé que le salut de cette Oumma est le Jihad, et les gouvernements vendus, thésaurisés, siègent à leurs sujets, les pourchassent et les torturent, mais les instituts Musulmans attendent la permission des présidents pour lancer le Jihad ; et pour faire plus court, ils feraient mieux de demander l’autorisation du César de la Maison Blanche.

    Ainsi, les fils de la Oumma doivent détruire les restrictions des régimes traîtres et la fragilité des instituts, et se précipiter vers le Jihad et soutenir les Moujahidines, car le Jihad est à présent une obligation religieuse qui incombe à chaque Musulman, et chaque Musulman sera questionné à ce sujet.

    Gaza la prisonnière, qui a été perdue par le régime laïque corrompu, est jusqu’à aujourd’hui assiégée par le même régime, et le siège se resserre de plus en plus autour d’elle, pour la faire s’agenouiller devant les envahisseurs Sionistes. Et le Sinaï violé, qui a perdu sa souveraineté, vendu par les dirigeants traîtres, qui l’ont accepté sans souveraineté pour protéger les frontières d’Israël ; à présent ses fils sont tués et torturés pour la protection de la corruption israélienne sur ses terres. Ses gens sont torturés pour leur soutient au peuple de Gaza.

    C’est pourquoi je dis à mes frères Musulmans à Gaza que celui qui vous assiège est un traître criminel ennemi d’Allah et de Son messager, du soldat des forces de sécurité qui protège la trahison, jusqu’à Hosni Mubarak.

    Et il est de votre droit d’entrer en Egypte chaque fois que vous le souhaitez, et de détruire les barrières de la trahison chaque fois que vous le souhaitez, et celui qui vous fait face ne devrait blâmer que lui-même, car l’Egypte n’est pas la ferme privée de Hosni Mubarak et de son fils, Allah a fait de son peuple des créatures libres et Il ne les a pas crée comme propriétés à vendre ou à hériter.

    Je dis à mes frères Musulmans au Sinaï, aidez vos frères à Gaza, participez à leur combat avec tout ce que vous pouvez, et s’ils œuvrent à briser la barrière de la trahison, brisez la avec eux.

    Cette honteuse clôture empêche la nourriture et les médicaments de parvenir à nos gens à Gaza, mais elle permet et accueille le passage de 50.000 touristes israéliens lors de la fête de Pâques afin qu’ils pratiquent leur corruption sur les plages du Sinaï.

    Le frère Musulman de Gaza est empêché d’atteindre ses frères en Egypte mais les touristes israéliens entrent en Egypte sans même un visa, pour que les traîtres développent leur scandaleux argent issu du commerce de la corruption au Sinaï.

    Cette clôture honteuse est un sinistre fruit des fruits du traité (de Sykes-Picot), auquel les régimes Arabes traîtres ont adhéré, cette clôture qui n’a jamais été présente dans l’état du Khalifa Islamique qui défendait la Palestine jusqu’à son effondrement, alors les fils Arabes du traité (de Sykes-Picot) sont arrivés pour la vendre (la Palestine).

    Ce revers a révélé que le régime Arabe traître ne demandera pas les droits des prisonniers égyptiens qui ont été abandonnés par les chefs de l’échec, et laissés en proie à Israël, et comment demanderait-il après eux, alors qu’il capture les fils de Gaza pour leur soutirer des informations qu’il remet ensuite aux Juifs?

    Ô mes frères Musulmans, nous devons comprendre la nature du conflit, nous faisons face à une agression Siono-Croisée contre l’Islam et les Musulmans, de l’insulte au prophète () à l’occupation de leurs terres et le vol de leurs richesses, au soutient des régimes qui volent le morceau de pain de leurs bouches et les laissent se battre et se tuer les uns les autres dans des files d’attente pour le pain, tandis que les voleurs nagent dans une mer d’argent volé.

    Pourquoi la Oumma Musulmane souffre de la faim, alors qu’elle est la Nation la plus riche sur terre? Où sont ses énergies, ses richesses? Où est l’argent du pétrole seulement? Où disparait cette richesse? Elle disparait dans les banques des envahisseurs Croisés, Juifs et de leurs agents traîtres, et si nous ne nous ne nous débarrassons par d’eux, laissez nous mourir de faim.

    Pas d’indépendance, pas de souveraineté, pas de persévérance pour notre richesse, pas de justice et pas de réforme politique sauf par le Jihad, par un engagement à l’Islam, l’Islam est le salut de la Oumma et de l’humanité tout entière.

    Ces faits dans notre conflit si l’on ne s’en rend pas compte, pour transformer notre réalisation en une énergie de travail et de volonté de changement, alors nous resterons dans l’exploitation, la tyrannie et l’esclavage.

    La mémoire du revers révèle une chose supplémentaire, qui est le rôle central de l’Egypte dans l’histoire de l’Islam, lorsque le commandement en Egypte est un commandement de combat Islamique, cela conduit la Oumma à la victoire, et lorsque le commandement en Egypte trahi, cela conduit la Oumma toute entière à la défaite et à l’humiliation ; et c’est ce qu’a été le commandement égyptien au temps du revers et après celui-ci, l’Egypte a abandonné son rôle historique dans la protection de la Oumma Musulmane, permettant à l’ennemi Sioniste d’agresser plus durement les Musulmans. Donc, le peuple d’Egypte doit œuvrer dur pour se débarrasser du dirigeant traître, le corrompu qui répand partout la corruption.

    En conclusion, je dis à nos frères en Palestine, parler de la Naksa de 1967 nous rappelle le sujet ennuyeux et répété du retour aux frontières de juin 1967, il y a une campagne pour répandre le désespoir dans les rangs de notre peuple et frères en Palestine, selon laquelle ils doivent accepter les frontières de la Palestine convenues le 4 Juin 1967, et le reste des terres palestiniennes doivent être oubliées des mémoires des palestiniens, et malheureusement quelques savants (Marines) pro- américains encouragent cela, et déclarent publiquement que nous pouvons normaliser les relations avec Israël si l’état palestinien illusoire était établi ; ils ne déclarent pas cela en secret, mais ils le déclarent dans des conférences et le publient sur leurs sites internet.

    C’est pourquoi je dis à mes frères en Palestine, que ceux qui ont commencé à parler des frontières de 1967 n’ont gagné aucune frontière, et ceux qui ont convenu de respecter les résolutions internationales n’ont jamais gagné le respect des décideurs des résolutions internationales, alors tenez-vous en à votre Saint Livre et à vos tranchées, ne renoncez jamais à l’arbitrage de la Shari’a Islamique, augmentez vos opérations martyres, vos tirs de roquettes et vos embuscades, car c’est le seul salut.

    Dites leur que quiconque tente de répandre le désespoir à propos du retour de la Palestine, qu’Allah nous a promis la victoire, alors pourquoi-donc abandonner? Pourquoi devrions-nous désespérer? L’Amérique est vaincue en Irak et en Afghanistan par les mains de nos frères, alors pourquoi désespérerions-nous? Pourquoi abandonnerions-nous?

    Dites leur que, si le monde entier a renoncé à la Palestine, le peuple du Jihad ne l’abandonnera jamais avec l’aide d’Allah.

    Et notre dernière invocation est la louange à Allah, et paix et bénédiction d’Allah sur Son dernier prophète et messager.

    Source : Ribaat.org
  • Dans un nouvel enregistrement d’Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri répond à cent questions

    1787177623.jpgLes sites islamistes liés à Al-Qaïda mettent en ligne, cette nuit, un nouvel enregistrement du N°2 de l’organisation, dans lequel Ayman Al-Zawahiri répond à près de 90 questions qui lui avaient été adressées, en janvier dernier, lors d’une "rencontre ouverte" par internet. Al-Zawahiri affirme que les Algériens qui sont morts dans les attentats suicides en Algérie ne sont pas des musulmans, mais es soldats du tyran, qui tuent les musulmans depuis 1992. Il rapelle que les attentats suicides en Algérie ont visé des casernes, des bâtiments publics et le siège de l’ONU... Il compare l’attentat contre l’ONU à ALger à celui qui a visé l’organisation internationale en Irak, et qui a permis l’expulsion de l’ONU du pays et de l’empêcher de justifier l’occupation de la Mésopotamie par les Croisés. En Algérie, il justifie la mort de musulmans qui s’allient aux impies, aux descendants de la France, aux Britanniques et aux Américains. Ces derniers étant les protecteurs d’Israël...

    Ensuite, Al-Zawahiri s’en prend au cheïkh Youssef Al-Qaradaoui, qui a justifié avec d’autres oulémas, l’engagement de soldats musulmans dans l’armée américaine contre les musulmans en Irak et en Afghanistan. Puis il accuse Al-Qaradaoui de défendre le régime algérien et le président Bouteflika qui tend la main à Israël à travers les Etats-Unis. Tout en défendant la QJMI (ex-GSPC), et en lui accordant toute sa confiance, Al-Zawahiri rappelle que Youssef Al-Qaradaoui s’est dit accepter la reconnaissance de l’Etat d’Israël et la normalisation avec lui quand un Etat palestinien viable verra le jour. Ce qui vaut à Qaradaoui une vive diatribe, car Al-Zawahiri refuse toute reconnaissance de l’Etat juif sur la terre palestinienne. Ensuite, le N°2 d’Al-Qaïda s’en prend à Qaradaoui pour avoir défendu le régime égyptien, depuis 19 ans, en lui accordant une couverture islamique. Pourtant, ajoute Al-Zawahiri, Qaradaoui oublie que le pouvoir de Hosni Moubarak a signé la paix avec Israël et contribue à l’encerclement et à la mort des musulmans à Gaza...

    Al-Zawahiri évoque également la situation en Palestine, et renouvelle ses critiques à la direction politique du Hamas, qui a accepté le jeu démocratique et participé aux élections, avant de signer les accords de la Mecque, qui livre l’essentiel de la Palestine à Israël. Le Hamas a accepté la constitution palestinienne laïque, et a toléré l’abandon des quatre cinquièmes de la Palestine... Cependant, Al-Zawahiri distingue entre la direction politique du Hamas, et les combattants du mouvement. La direction s’est jetée dans les bras de l’Iran et de la Russie, oubliant les tueries que commettent les Russes contre les musulmans en Tchétchénie. Par contre, Al-Zawahiri défend tous les résistants palestiniens, y compris ceux du Hamas et appelle les tribus du Sinaï à les soutenir et à combattre à leurs côtés.

    Ensuite, Al-Zawahiri revient sur la situation en Egypte, et affirme que le changement ne peut venir que du mouvement islamiste en général, et djihadiste en particulier. Il critique la succession dynastique des Moubarak, et souligne que le transfert du pouvoir de Hosni Moubarak à son fils Gamal a eu l’aval des Américains, et l’alternative est l’instauration d’un pouvoir islamique. Il appelle les islamistes à assassiner les officiers de la Sûreté de l’Etat (égyptien) chargés de la lutte contre les islamistes. Leur assassinat peut être concerté ou mené à titre individuel. Al-Zawahiri affirme en outre que, malgré la purge effectuée par le régime, après l’assassinat du président Sadate, l’armée égyptienne compte encore beaucoup de militaires et d’officiers qui rejettent la politique de la bande des Moubarak au pouvoir et attendent l’opportunité pour se soulever contre le système corrompu et allié aux Croisés.

    Cliquez ici pour écouter l’enregistrement

    Cliquez ici pour lire la traduction en anglais

    Cliquez ici pour lire le script en arabe

    Traduction et synthèse de Chawki Freïha MediArabe.info