Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

guerre avec la georgie

  • La Géorgie est "proche d'une guerre" par sa propre faute (représentant de la Russie auprès de l'OTAN)

    1949694154.jpgBRUXELLES, 6 mai - RIA Novosti. La Géorgie est à deux doigts d'une guerre par sa propre faute, estime le représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine.

    C'est ainsi qu'il a commenté, à la demande de RIA Novosti, une déclaration faite mardi au Parlement européen à Bruxelles par le ministre géorgien de la Réintégration territoriale Temour Iakobachvili. D'après le ministre, Tbilissi est "très proche" d'une guerre avec la Russie.

    "En effet, la Géorgie est très proche d'une guerre, mais la faute en incombe à Tbilissi", a indiqué M. Rogozine.

    A son avis, les responsables politiques géorgiens réalisent un plan "approuvé par leurs sponsors étrangers" et consistant à accuser la Russie d'aggraver la situation dans la zone des conflits.

    Le diplomate russe a qualifié ces accusation de "mensonge cynique et éhonté".

    Il estime que les autorités géorgiennes ont l'intention de prendre Soukhoumi de force en utilisant à cet effet les commandos géorgiens entraînés par des instructeurs de l'OTAN.

    "Cette aventure pourrait provoquer une effusion de sang", affirme M. Rogozine.

    Selon lui, les dirigeants russes font tout leur possible pour apaiser la situation. Cependant, ils sont prêts à prendre les dispositions nécessaires afin de protéger leurs concitoyens.