Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kabylie

  • Kabylie : l’invasion islamiste en marche

    1750045209.jpgLe projet d’islamisation totale de la Kabylie - et de Tamazgha de manière générale - est loin d’être achevé !

    Aucun village de Kabylie ne doit échapper à ce plan de "mosquéisation"... L’islamisation forcée et/ou pernicieuse passe d’abord, et surtout, par là !
    C’est le sort que certains "délinquants" veulent réserver à ce paisible village de Basse Kabylie : At Mqeddem. Un village qui a vu environ deux tiers de ses enfants l’"abandonner". Disons qu’ils se sont exilés pour diverses raisons.
    Alors que tout se passait relativement bien dans ce village jusqu’à ce que, il y a trois ans, des personnes originaires du village mais qui l’ont quitté depuis très longtemps (ils se sont installés à Alger à Bgayet ou encore à Akbou) ont eu l’idée de construire une mosquée dans le village. Une mosquée surdimensionnée par rapport à un village qui ne compte pas plus de trois cent habitants. Au passage, notons que ce village dispose d’un endroit qui fait office de salle de prière. Le même endroit sert aux réunions du village ainsi qu’à certaines fêtes traditionnelles. L’endroit jonche le mausolée de l’ancêtre du village. Pour les quelques personnes qui fréquentent de façon irrégulière ce lieu de culte, l’espace est largement suffisant, un espace qui répond très largement à la demande locale en matière de pratique cultuelle. Alors que ces individus, coupés du village et insoucieux de ses intérêts élémentaires, tiennent à imposer une mosquée au village, d’autres villageois qui y habitent et qui y sont très liés, ne trouvent aucun intérêt à ce projet inutile. Les opposants à ce projet de construction de mosquée ont alors pu bloquer le projet qui n’a pas pu se concrétiser malgré toutes les tentatives d’intimidation exercées par un groupe d’individus qui agissent pour des intérêts occultes. Les mêmes individus ont aussi tenté de corrompre certains villageois pour leur faire changer d’avis.