Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kadima

  • LIVNI TOUCHEE PAR LE BON SENS KAHANISTE ?

    tzipi-livni.jpgNous sommes assez opposés à la politique d’abandon et de faiblesse de Kadima pour féliciter sa dirigeante quand elle exprime des paroles sensées. Nous savons bien qu’elle le fait pour récupérer les votes des électeurs du Likoud dégoûtés par les magouilles de Bibi pour empêcher Feiglin d’être député.

    Livni : "Ma solution pour le maintien d’un État juif et démocratique est d’avoir deux Etats-nations avec certaines concessions et des frontières claires”, a-t-elle affirmé. "Une fois l’État palestinien créé, "nous pourrons dire aux citoyens palestiniens d’Israël, ceux que nous appelons les Arabes d’Israël, la solution à vos aspirations nationales se trouve ailleurs »

    Évidemment le député traître Ahmed Tibi a protesté après ces déclarations et a demandé à Livni : « Propose-t-elle de laisser ici (en Israël) un million de citoyens sans droits politiques et identité nationale ou bien a-t-elle l’intention de transférer d’ici un million de citoyens arabes vers l’État palestinien, une fois cet État créé ? »,

    Faut-il être surpris d’entendre le ministre arabo- israélien des Sports et des Sciences, Ghaleb Majadele dire "Toute personne qui émet l’idée de transférer la population arabe d’Israël vers les territoires de l’État de Palestine est anti-démocratique"

    Pourquoi Israël accepte-il des traîtres pareils en son sein ?

    Leur expulsion est une priorité nationale.

    http://www.liguededefensejuive.net/spip.php?article680

  • Les défis de Tzipi Livni

    Tzipi%20Livni.jpg

    Élue mercredi à la tête du parti Kadima par une faible majorité, Tzipi Livni a plusieurs défis de taille à relever avant de devenir la deuxième première ministre d'Israël depuis Golda Meir. Ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement d'Ehoud Olmert, Mme Livni a obtenu 43,1 % des votes contre 42 % pour son principal adversaire, le vice-premier ministre Shaul Mofaz.

    Plus de 74 000 membres du parti Kadima étaient appelés aux urnes mercredi pour élire un nouveau chef après l'annonce de la démission imminente d'Ehoud Olmert, impliqué dans plusieurs affaires de corruption.

    Du pain sur la planche

    Selon les règles qui régissent la politique israélienne, Tzipi Livni disposera de 42 jours à la démission du premier ministre Ehoud Olmert pour forger une nouvelle coalition à la Knesset.

    Elle devra pour ce faire convaincre le Parti travailliste d'Ehoud Barak de soutenir son gouvernement en plus des orthodoxes du Shass qui menacent de ne pas se joindre à sa coalition si le statut de Jérusalem demeure au menu des discussions avec les Palestiniens.

    Si Tzipi Livni échoue, elle pourra désigner un député qui disposera, lui, de 28 jours, pour former une coalition gouvernementale, faute de quoi, des élections générales anticipées seront déclenchées dans le pays.

    Tzipi Livni est perçue comme une politicienne modérée et pragmatique face aux dossiers épineux auxquels fait face Israël, comme le processus de paix avec les Palestiniens, les relations avec la Syrie et la question du nucléaire iranien.

    Pour ses adversaires, elle n'a pas la trempe de Golda Meir, qui a conduit le pays d'une main de fer dans les années 60 et 70.

    Des félicitations d'Ehoud Olmert

    Le premier ministre Ehoud Olmert, qui a sévèrement critiqué Mme Livni pendant la campagne d'investiture, a néanmoins félicité la nouvelle chef de Kadima et l'a assurée de son entière coopération mercredi, avant même la confirmation de sa victoire.

    Les Palestiniens partagés

    Du côté palestinien, le Fatah du président Mahmoud Abbas a salué l'élection de Mme Livni, qu'il considère comme un signe de continuité. Le mouvement politique islamique Hamas considère quant à lui l'élection de Tzipi Livni comme « la poursuite de la politique d'agression contre le peuple palestinien exercée par les dirigeants sionistes qui l'ont précédé ».

    http://voline.over-blog.com/article-19651572.html