Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

légion

  • La France se meurt : A moi la légion !

    legion2.jpg

    La France se meurt comme une vieille dame qui s’efface sans bruit alors que nous filons notre vie trépidante.

    Ce n’est pas une mort brutale et spectaculaire mais une succession de chutes dont on reste d’abord diminué mais qui inexorablement vous mène de paralysie en aphasie à l’issue fatale.

    Les docteurs en Histoire, en Sciences politiques et en Philosophie se disputent la généalogie du déclin. La Grande Guerre, mai 40 et la collaboration pour les uns. Et d’autres de rétorquer : «  Notre jeunesse avait du jus encore en Indochine ! ».

    -Justement Dien Bien Phu phase terminale …

    -Pas encore ! c’est la perte de l’Algérie française s’insurgent les

    Diaphoirus.

    -Que nenni vous oubliez les années Mitterrand !

    -Et l’avachissement Chirac alors ?

    -Ce n’est rien au regard de l’immigration.

    -Et que faites-vous de la vassalité affirmée de Sarkozy envers les américains ?

    Nous entendons cela et, malhonnêtement, en fonction de notre histoire personnelle ou de nos inclinaisons politiques partisanes nous nous plaçons dans un camp.

    La réalité est que c’est tout ce « matériel historique » que nous devons prendre en compte, cette combinaison apparemment insoluble et contradictoire. L'historien et philosophe Jean Ellenstein, ex-membre du PCF disait fort justement : « Staline c’est le Goulag et Stalingrad. »

    Vous avez dit Contradictions ? Oui les Nations font partie du vivant.

    LIRE LA SUITE > http://www.politique-actu.com/opinion/politique-france-jean-marc-desanti/4666/